Que faut-il savoir sur les avantages qu'offre le statut SAS ?

Vous avez décidé de créer votre entreprise et d'opter pour les meilleures décisions afin de mieux réussir votre business. Sachez que c’est une étape difficile et vous devez mettre tous les moyens de votre côté pour éviter un échec. Si vous avez probablement déjà établi votre business plan et aviez une idée claire de ce que vous souhaitez entreprendre, il est temps de choisir le statut juridique de votre entreprise. Parmi les différents statuts, vous avez le SAS qui offre des avantages non négligeables aux entreprises. 

Statut SAS : Définition et caractéristiques 

Le statut SAS (Société par actions simplifiée) est l’un des statuts qui permettent d’avoir plusieurs associés au sein de son entreprise. Vous pouvez découvrir les différentes étapes via ce lien pour choisir le statut SAS.

En parallèle : Comment savoir si c'est une TPE ou PME ?

Il offre la possibilité de rédiger librement les règles d’organisation pour le bon fonctionnement de l’entreprise. C’est la forme simplifiée d’une SA (Société Anonyme) avec plus de flexibilité dans l’organisation de l’entreprise.

Avec une SA, vous n’avez aucune limite concernant le nombre d’associés et vous avez la particularité d’ajouter des personnes morales comme associés. Les capitaux investis dépendent entièrement du financement de chaque associé et la création d’une SAS est autorisée à des fins commerciales sauf certains types de secteurs comme les assurances. 

A lire en complément : Salarié en quête de logement : les avantages de faire appel à une agence de relocation

Lorsque vous décidez de créer un SAS, il faudra élire un président qui deviendra le représentant légal et se chargera d’assurer la gestion de l’entreprise. Il est à noter que le mandat du président est limité et ce dernier bénéficie d’une couverture sociale, tout comme les salariés de l’entreprise.

Quels sont les avantages d’un statut SAS ?

Toutes les formes juridiques offrent différents avantages, mais également des limites. En fonction de vos besoins, vous devez donc étudier les statuts pour le choisir ou la forme juridique idéale. Dans le cas d’un statut SAS :

  • Vous bénéficiez de la souplesse de fonctionnement : l’objectif étant de faciliter la tâche à l’entreprise, le SAS ne limite pas le nombre d’associés. Ils sont libres de rédiger les statuts de l’entreprise, la fixation du capital est totalement libre et le président est nommé par les associés.
  • Le régime protège les associés : ils bénéficient totalement de la couverture sociale comme les salariés (la retraire, les allocations, les primes d’accident, les primes de maladies, les assurances maladies…)
  • Les associés bénéficient d’une flexibilité : ils peuvent se retirer, être remplacés ou tout simplement inviter d’autres clients à bien vouloir intégrer leur entreprise.
  • Les associés bénéficient d’une responsabilité limitée : les associés n’auront rien à craindre si l’entreprise s’endette, car les créanciers ne pourront pas attaquer le patrimoine personnel de votre entreprise.
  • La possibilité de choisir son régime d’imposition : bien que le SAS soit soumis au régime d’imposition, ils ont le choix entre le régime de l’impôt sur les sociétés ou le régime de l’impôt sur le revenu.

En optant pour le statut SAS, vous êtes sûr de vous lancer dans l’entrepreneuriat sans prendre de grands risques.